5 critères pour comparer les poêles de masse entre eux

Généralités sur les poêles de masse

Un poêle de masse est un fantastique moyen de chauffage principal. C’est généralement un bel ouvrage trônant fièrement au cœur d’une maison. Il est fabriqué sur place ou en atelier et son dimensionnement est proportionnel au volume de la maison, son niveau d’isolation et à la disposition des pièces à l’intérieur du logement. Ils chauffent tous par rayonnement.

Poêle de masse Mélèze modèle PM600
Poêle de masse Mélèze modèle PM600

1re étape : vérifier s’il répond à la Norme

N’est pas poêle de masse qui veut ! Le fabriquant doit pouvoir vous donner un certificat de conformité répondant à la norme NF EN 15250. Sans cette attestation, le poêle est considéré comme poêle à bois traditionnel.

Sur le marché du chauffage au bois, on peut être tenté par le poêle semi-masse, mais ayez conscience qu’il n’existe pas de semi-norme !!

Il peut être promis de très bons rendements, une inertie comparable aux poêles de masse.

Si tel était le cas, le fabriquant aurait demandé le passage en laboratoire à la norme sus-citée. S’il ne l’a pas fait : c’est qu’il y a anguille sous roche…

Pour télécharger nos certificats de conformité :

 

2e étape : analyser ses performances

Vous pouvez analyser les performances, entre elles, des poêles à accumulation. Voici les critères de performance à prendre en considération.

Nous vous avons préparé un fichier pour comparer les poêles à inertie entre eux.

Bonne implémentation : tableau de comparaison poêles de masse 😋

3e étape : la provenance

Un poêle de masse est par définition écologique. Il utilise une source d’énergie que l’on peut trouver localement et surtout qui est renouvelable : le bois.

Les questions pertinentes lorsqu’on arrive à ce stade de réflexion, c’est :

– d’où sont issus les matériaux qui composent le poêle ?
– qui le fabrique ?
– où est-il fabriqué ?

Vérifiez que les réponses soient en accord avec vos valeurs personnelles (fabrication française, sourcing local des matériaux, qualité de vie des salariés qui le fabriquent).

Bonus : notre conseil pour choisir votre bois de chauffage en cliquant ici

4e étape : ayez le feeling

Votre poêle de masse, au delà de toutes les performances qu’il affichera, devra aussi vous plaire !

C’est une bel ouvrage que vous verrez tous les jours dans votre pièce de vie, 7 jours sur 7, 12 h sur 24 h, été comme hiver…

Également, vous pouvez prendre en considération les interactions avec le fabriquant : sa réactivité, sa disponibilité, sa bienveillance à votre égard, ect.

Vous pouvez également évaluer sa prestation de conseil vis-à-vis de votre chantier.

En effet, chaque chantier est unique, son conseil doit l’être aussi !

5e étape : allez à la pêche aux informations et avis

Pour faire votre choix, rien de mieux que de recueillir des avis d’anciens clients. Pour cela, vérifiez les avis Google du fabriquant, les recueils éventuels sur des forums/réseaux sociaux.

Vous pouvez également demander à l’entreprise si elle est membre de l’association AFPMA, association de réputation dans le domaine du poêle de masse.

Veillez également à avoir leur décennale avant de valider un devis ! Ce sera un gage de sérénité supplémentaire.

A vos bons choix !