3 critères pour bien chauffer avec un poêle de masse

Vous habitez dans maison neuve ou ancienne et vous vous interrogez sur la possibilité d’y installer un poêle de masse ?

Selon trois critères pertinents, l’installation d’un poêle à inertie peut s’avérer être un franc succès, comme un échec.

Dans cet article, vous trouverez les indices pour bien chauffer avec un poêle de masse.

1er critère : les performances énergétiques de votre maison

Vous vivez dans une maison neuve ou rénovée thermiquement il y a moins de 5 ans, vous avez déjà coché le premier critère favorable.

Par performances énergétiques, il faut entendre l’isolation :

  • Isolation des murs par l’intérieur ou isolation par l’extérieur
  • Menuiseries performantes
  • Isolation de la toiture (sous les rampants ou dans les combles).

Une maison avec d’épais murs en pierre n’est pas une maison isolée. Référez-vous à l’article correspondant : #articleencours

2e critère : le volume de votre maison

Un poêle à bois Mélèze ne sera pas adapté pour chauffer un volume inférieur à 175 m3 (75 m2 environ) ou supérieur à 500 m3 (200 m2 environ).

poele de masse a bois chien panier

En effet, il est fort probable de ressentir un effet de surchauffe au niveau des températures dans de trop petits volumes.

Un trop grand volume va diluer toute la chaleur émise par les briques réfractaires du poêle.

Dans ce dernier cas, il est possible d’envisager des chauffages d’appoint dans les pièces les plus éloignées du poêle ou opter pour un poêle de masse dépassant les 2T (plus de masse/accumulation de chaleur = plus d’inertie), ce que nous ne proposons pas (encore ? ).

3e critère : l’emplacement du poêle de masse

Plus l’emplacement du poêle est central dans la maison, plus le rayonnement infra-rouge sera optimisé.

L’appareil rayonne à 360 °, de façon uniforme et homogène.

Une habitation trop cloisonnée ne sera pas pertinente pour un poêle de masse ; il faut éviter d’imposer des contraintes au rayonnement.

Consultez notre vidéo sur le principe de fonctionnement d’un poêle de masse et la répartition de sa chaleur.

En raccourci, bien chauffer avec un poêle de masse se traduit tout d’abord par une bonne isolation de la maison. Assurez-vous de bien isoler vos mus, votre toit, installer des menuiseries performantes.

Quelque soit votre moyen de de chauffage (poêle à bois, poêle à granule, chaudière bois, pompe à chaleur…), privilégier l’isolation.