Mélèze, un Poêle à Bois de Masse Moderne

Nos clients sont unanimes, en hiver, la star de la maison c’est le Poêle Mélèze !

Mode de chauffage principal ou appoint, il ne laisse personne indifférent de par son charme à la ligne forte mais raffinée, le confort sans égal qu’il procure, l’ambiance cocooning autour d’un repas mijoté à l’ancienne tout droit sorti de son four.

Pourquoi disons-nous que le poêle à bois Mélèze est moderne alors qu’il s’agit d’un appareil de chauffage ancestral ? Bonne lecture !

poele de masse hiver

Un concept ancien pour concevoir l’avenir

Le poêle de masse est un concept ancestral qui date de plusieurs siècles.

Originaire de l’espace frontalier du Rhin-supérieur (entre l’Alsace et la Suisse), les Autrichiens, les Allemands, les Finlandais, les Suédois, les Norvégiens, les Danois et les Russes ont développé différentes conceptions influant directement sur la forme, mais pas sur le fond : accumuler dans le matériau réfractaire de la chaleur et la restituer sur de longues heures.

Source : Wikipédia

Différentes matières réfractaires existent : la brique réfractaire (que nous utilisons), la pierre ollaire, la faïence, la stéatite, le béton réfractaire, etc.

Ce qui caractérisait ces différents poêles étaient leur poids total, de plusieurs tonnes.

Cette masse était nécessaire pour stocker une grande quantité d’énergie (donc utilisation d’une grande quantité de bois) pour assurer un chauffage stable et optimal de maisons pas isolées, souvent très grandes. Pour ces mastodontes, la mise en chauffe ne se comptait pas en heures, mais en jours…

Les nécessités de notre époque ne demandent plus de telles contraintes.

Avec des maisons bien isolées, et des hivers moins vigoureux qu’à l’époque, il fallait concevoir des poêles plus légers, qui chauffent vite et longtemps, avec peu de bois de chauffage.

Nos poêles sont dimensionnés pour des maisons modernes, plus légers (pas plus d’une tonne) et plus réactifs ; nous avons pris le parti de concevoir l’échange de chaleur sur le principe des flux turbulents, là où nos confrères utilisent un échange avec des flux laminaires.

Une flambée avec un Mélèze, c’est 5 à 7 bûches de bois 😉 pas plus… mais peut-être moins au regard d’une excellente isolation…

Maison isolée poele de masse

Un écosystème pérenne

A l’heure du tout mondialisé, nous avons fait le choix fondamental de rester sur une conception simple restant à portée humaine, avec des outils modernes, des matières de fabrication locales de notre chère terre drômoise.

Notre matière première, la brique réfractaire – de la terre cuite – est en chamotte conçue à base d’argile et issue des carrières françaises.

Ainsi les différentes crises connues depuis 2019 (sanitaire et guerre en Ukraine) nous a montré la fiabilité et la durabilité de notre concept.

Nous n’avons pas subi de pénurie de ressources depuis ces trois dernières années.

Nous avons pu rester cohérent en termes de prix, de délai de fabrication et de pose ; nos pactes d’approvisionnement étant de qualité et certains avec de petites structures indépendantes.

Consommer, produire et vendre en France, une démarche gagnante, écoresponsable et qui va dans le sens de la transition écologique.

 

Stratégie RSE

Nous avons mis plusieurs projets en place pour ancrer un engagement RSE plus fort.

Le dernier en date, le plus important, et toujours en cours de déploiement, est le changement de notre modèle économique : devenir exclusivement fabricant de poêles de masse avec la mise en place un réseau de revendeurs/installateurs.

L’installation des poêles sur toute la France était le poste principal d’émissions de GES de notre entreprise, malgré qu’il ait été déjà réduit grâce à la mutualisation des installations par région.

Nous souhaitions des livraisons plus propres et un meilleur équilibre vie pro/vie perso pour nos installateurs.

Aujourd’hui, pour les régions dotées de revendeurs, nous expéditions par affrètement routier les poêles par caisses.

Cette nouvelle mesure permet également à nos salariés d’avoir une meilleure qualité de vie au travail, leur évitant des longs déplacements, très réguliers, tout au long de l’année.

Petit à petit, leur métier évolue vers de la gestion logistique et de la formation de revendeurs.

 

En définitive, l’intégration des dimensions sociales, sociétales et écologiques au sein même de notre modèle économique, nous a permis de transformer un appareil de chauffage au bois ancien par un appareil empli de modernité sur tous les plans !